L'absence

Christian Le Meur


Humblement

Un roi mendiant missionné aux confins de l'univers

                          Récolte des faisceaux de lumière d'étoiles.


Cette énergie de vie

                         Source de l'existence de toutes choses

                          Du sacré comme du commun

Harmonise la contemplation du beau

                          Avec le silence de la raison.


Cheminant cet intervalle d'impermanence

Je ressens

                         Désemparé

La lente altération de mon souffle de liberté


Inexorablement, elle fige mes pas

                        Et ritualise l'avarisme de mes gestes.


Je lève les yeux vers le ciel

                        Pour colorer mes rêves

                        Du chant d'amour des déesses insoumises

Malicieusement, elles me rappellent qu'au royaume du crépuscule

Le voleur de feu me montre la voie.


(Photo de l'auteur)


Report this text