Lady Esperluette

anne-onyme

Troisième partie

Il se retourne et disparaît au coin d'une allée.


Un pigeon avait observé la scène … et se disait :


« Vu de la branche où j'étais perché , la scène était assez étonnante...

Quand les humains essaient d'entrer en contact, ils hésitent, cherchent leurs mots, essaient de contrôler leurs gestes, nous autres oiseaux ne nous embêtons pas avec ces questions parce que tout simplement, dans notre psychisme de dinosaures évolués, c'est exactement ce qui tuerait dans l'œuf, si j'ose dire, toute forme d'émotion.

Et bien chez les humains, c'est justement le contraire qui se passe, plus ils hésitent, plus ils sont émus .

Quand le rêveur à l'air absent s'est approché de la grande dame du banc, je voyais, moi, avec mes yeux perçants d'oiseau , un halo mauve autour d'eux, c'est ainsi que nous voyons l'énergie émotionnelle.

Celle- ci était épaisse, presque cosmique. Nous autres oiseaux voyons des choses que vous n'imaginez même pas, mais nous ne savons pas ce qu'est une esperluette. »


Abasourdie et un peu frustrée de l'extrême rapidité de cet échange, Anna est là ,comme figée sur son banc sa missive à la main.

Elle la décachette doucement, sort une feuille de papier bleue ciel manuscrite. Elle lit…


Anna,


Tu es belle comme une Esperluette
Rêvant de grands sentiments , d'espace
Noble Dame au cœur généreux
Un peu poète, tu n'es pas muette
Tu habites entre deux nuages

Étoiles d'or au fond des yeux
Lueur d'espoir dans ton regard

Qui vous capte et vous magnétise
Conteuse des mille et une nuits
Dans ta spirale , tu m'entraînes
au rythme d' histoires infinies 

Un peu magicienne , tu me hantes

Un peu sorcière , tu m' enchantes

Tu es le soleil ou la pluie

L'Arc-en-ciel de mes insomnies

Tu es belle comme tout et son contraire.



Pas un mot de plus, pas un de moins que le poème qu'il lui a déclamé tel un troubadour médiéval . Pas de signature ,pas le moindre indice sur son identité , pas de nouveau rendez-vous, aucun moyen de le joindre!

Elle relit le poème encore et encore , reste aussi longtemps qu'elle le peut , espérant le retour de ce facétieux jeune homme mais l'attente est vaine et Anna repart triste , déçue sous l'œil interloqué du pigeon voyeur …


Le pigeon en son fort intérieur :

«  Voyeur , je suis aujourd'hui mais surtout voyageur … Je ne peux être témoin d'une telle alchimie et laisser un tel halo s'évaporer , partir en fumée … Je me dois d'aider ces deux humains fort maladroits . »

A suivre...


Signaler ce texte