Lady Esperluette

anne-onyme

Dernière partie

Elle ressent un mélange d'intense fébrilité et de plénitude . Elle traverse la ville sans voir ce qui l'entoure, rayonnante de l'euphorie que ce rendez-vous provoque en elle.

Elle est si heureuse de vivre enfin un de ces moments magiques qu'elle avait si souvent lu ou écrit…

Elle arrive enfin au parc ,il fait presque nuit, elle passe la grille qui est encore ouverte , aperçoit au pied d'un bosquet une petite bougie , elle s'en approche et en aperçoit une autre puis une autre …

Le chemin semble balisé pour elle...

Quelle merveilleuse attention si romanesque !

Elle suit pas à pas ces petits feux lumineux qui l'amène jusqu'à un banc de pierre situé juste devant la magnifique statue de Terpsichore Muse de la poésie et de la danse .


Une lettre est posée sur le banc … Elle la déplie et lit :

«  Anna , ma chère âme , vous n'êtes certes pas la plus parfaite  des femmes mais juste celle que j'espère depuis toujours !

Fermez les yeux et j'apparais ! »


Anna ferme les yeux et attend ...

Soudain , elle sent une présence, deux mains se posent sur ses yeux .

Elle se retourne, Pierre est là ! C'est extrêmement intense , leurs âmes se rejoignent enfin et comme une évidence , leurs lèvres se rapprochent , se fondent et se confondent dans un long ,doux, sensuel baiser qui fait tressaillir tout son corps .

Anna ouvre les yeux et se rend compte qu'elle est seule sur ce banc et qu'elle vient de donner ce fougueux baiser au vent …

Pas de Pierre énamouré , pas de bougies allumées !

Juste elle dans la nuit , avec ses rêves plein la tête !

Tout cela n'était qu'illusion et mirage de ses écrits …

Une larme roule doucement le long de sa joue quand elle entend une voix lui demander :

« Mademoiselle , tout va bien ? Je dois fermer le parc . 

_Pas de problème , je viens juste de retomber sur terre. 

Le gardien la considère étonné et la regarde disparaître dans la pénombre. ..

Signaler ce texte