Le merveilleux voyage.

Christophe Hulé

Dans un lit de brouillard sur des coussins d'azur,

Une nuit pas trop noire, plutôt bleue, bleu de Prusse,

Le matelas, plage salée bordée de coquillages,

Comme de petites tables de nuit

Où des gouttes d'écume feront comme bouquets.


S'il fait trop chaud, de grands oiseaux

Viendront battre des ailes,

Et un vent doux caressera nos visages.

S'il fait trop froid, on avisera.


Un cocon de fortune avec quelques fougères,

Des pétales de roses,

Des toiles d'araignées,

Que sais-je encore? 


On ne parlera pas, on regardera.

Comme des bateaux sans voiles

A la proue qui s'endort.


Quand les premiers rayons,

S'insinueront sous les fougères,

Que le chant des oiseaux

Nous chatouillera l'oreille,

Alors commencera le merveilleux voyage.

  • J’aime bien les touches de langage familier dans des poèmes lyriques. » S’il fait froid, on avisera » :o))

    · Ago 26 days ·
    Photo rv livre

    Hervé Lénervé

    • J'espère que mon poème n'est pas lyrique, je les préfère lubriques.

      · Ago 26 days ·
      Lwlavatar

      Christophe Hulé

  • Gare à Icare....il s'en brûlera toujours les...elles!!! ;0)

    · Ago 26 days ·
    Facebook

    flodeau

    • Ou s'embrouillera les ailes au coeur du soleil...

      · Ago 26 days ·
      Facebook

      flodeau

    • Merci Flodeau, même si je e comprends toujours pas vos énigmes.

      · Ago 26 days ·
      Lwlavatar

      Christophe Hulé

    • Je connais le mythe d'Icare évidemment, mais n'y voit pas le lien avec ce petit nid d'amour avant les premiers nuages (La Chasse aux Papillons! Brassens: tant que les nuages les épargneront)

      · Ago 26 days ·
      Lwlavatar

      Christophe Hulé

    • ou les orages, j'ai un peu oublié

      · Ago 26 days ·
      Lwlavatar

      Christophe Hulé

  • Gare à Icare....il s'en brûlera toujours les...elles!!! ;0)

    · Ago 26 days ·
    Facebook

    flodeau

Report this text