Le syndrome de Jiji

Swan Le Loup

Ce texte est bercé par Summer de Kikujiro. https://www.youtube.com/watch?v=jB_xyy2mOdQ

    Dans le jardin, il y a cette mélodie. Celle de mon ami Jiji. Une vague de nostalgie m'emporte dans un carnaval de souvenirs.

    À l'époque parenthèse, je tombais souvent en contemplant le ciel. Jiji peignait la terre de la lune et glissait sur le toboggan arc-en-ciel pour me rejoindre. Nous jouions à cache-cache dans la culture. Pataugeant dans l'incompris, je m'abandonnais dans le fauteuil volant de mon nouvel ami. En observant son show, ma lèvre était entre le sourire et le rien du tout. Jiji avait toujours un côté sérieux même dans la limonade. Ce rigolo parlait un langage bizarre. Ses baragouins faisaient trembler le fil invisible sur lequel il jonglait grossièrement avec des bonbons. L'environnement se sucrait et les bêtes se rongeaient les dents contre les arbres d'une forêt à l'agonie. On me grondait à cause de la guerre des maladresses que ce monstre illumina dans mon miroir. Dans le nirvana, nous dansions à la dérive sur la cascade des pleurnicheurs. Le bazar nous poursuivait jusqu'à ce qu'une abeille déguisée en gentille mamie nous piégea. Un cri entre deux parts de gâteau. C'était la fin.

    Mon cher ami,

    Comment vas-tu ?
    On pense, on espère, on imagine un truc entre ce machin et cette chose.
    Je vais te poser un problème. Si dans « je veux plus » tu changes le sens de « plus ». Quand te reverrai-je ?
    Le silence de la feuille morte est une balade mortelle. Dans le néant tu remplaces le « é » par « i » et tu prononces le mot 1 fois de plus ce qui fait retomber en enfance.
    Mon royaume est en train de s'écrouler sous mes yeux et je ne sais pas comment m'en souvenir.
    Jiji, je ne te comprends plus… Tu es mort mais je t'aime. Je te dénicherai pour fuguer du niant-niant et trouver une solution à mes points de suspension.

  • Ouah, quel univers. Quelle chance d'avoir tout ça en tête! Je ne saurais te dire pourquoi mais "une abeille déguisée en gentille mamie" m'a propulsée en enfance, j'ai eu l'impression de retrouver mon esprit tel qu'il était à mes sept ans, une pure sensation! Ton texte nébuleux et effervescent est une vraie machine à remonter le temps!

    · Ago over 3 years ·
    Img 8710

    metis

    • J'ai écrit ce texte en ayant cette "sensation d'enfance". Ton commentaire me fait plaisir.

      · Ago over 3 years ·
      Tueuse

      Swan Le Loup

  • alô, texte intéressant. quelques belles images. Jiji, ça sonne. + Sue

    · Ago over 3 years ·
    6a012876c02e5d970c019affb02dba970d 500wi

    suemai

    • je sais, plutôt «cheap» comme commentaire. Cette phrase seule vaut le texte tout entier -
      «Jiji peignait la terre de la lune et glissait sur le toboggan arc-en-ciel pour me rejoindre.»
      Cool de remettre les pendules à l'heure +

      · Ago over 3 years ·
      6a012876c02e5d970c019affb02dba970d 500wi

      suemai

Report this text