LE TEMPS CERISE

kephas

Tchi-tcha !!!

Archer, rouler
Et voir nos creux qui s'éveillent
Descendre et doucement s'ouvrir
À la vague, au parfum cannelle
S'ourler, se laisser convertir.

Fondre, brûler
Ahuri en coq onctueux
Divaguer et oindre
À la crème, au son crécelle
Se laisser consumer.

Et puis sentir nos corps
Qui se tendent
Se détendent
Dans un même élan d'appétit
Exulter.

Ke. 

Report this text