L’Envie de te faire les poches

Françoise Morel

Élégie amoureuse - 11
Dérive emportée par les flots
Je traverse le fleuve immense
Qui me ramènera bientôt
Aux mornes berges de l'enfance

Amarrée au même goulot
Je viens et desserre l'étau,
De tes rêves, de tes errances
Verser quelques gouttes garance
 
Avec l'envie d'te faire les poches
De glisser ma main doucement
Comme une source sous la roche
Je rejoindrai ton cœur d'enfant
 
Dérive emportée par l'amor
J'affole mon cœur, ta boussole
Qui guide mes doigts sur ton corps
Jusqu'au relief de tes atolls,

Au parloir de nos nuits d'alcool
Je viens, au creux de ton épaule,
Me blottir nue contre ton or
Verser quelques perles encore
 
Avec l'envie d'te faire les poches
De glisser ma main doucement
Comme une source sous la roche
Je rejoindrai ton cœur d'amant
 
Dérive emportée par l'Autan
Je sème une graine d'espoir
Qui me dispersera au vent,
Une étoile vers un trou noir,

Perdue dans l'alcôve du soir
D'un rêve échappé du hasard
Je viens ranimer le néant
Verser quelques gouttes de sang
 
Avec l'envie d'te faire les poches
De glisser ma main doucement
Comme une source sous la roche
Je rejoindrai ton cœur vivant


copyright © 2016
 
Signaler ce texte