Les couleurs du désir

euterpe

Je garde dans mon antre 
Dans mon ventre 
Et mon être 
Ce toi tout entier
Jamais rencontré 
Tu me promènes
Dans mes désirs méconnus 
Sur ma peau parfumée
Tu as laissé tes parfums 
et mille couleurs de plaisirs 
que j'ai découverts
dans les draps de l'amour,
Le bleu du ciel lorsque j'y grimpe
Le rouge sang qui bouillonne dans mes veines
Le gris discret lorsque tu me grises
Le carmin de mes lèvres éveillées
Le jaune vif de ton soleil
Le vert mordoré de tes yeux.
Sur la peau de l'amour
Tu me fais la cour.
Si tu pouvais m'entendre, maintenant,
Les battements de mon cœur résonneraient
Et tu saurais à quoi je pense et comment.
Si tu pouvais me voir maintenant,
Tu apercevrais l'émotion de mes seins.
Si je pouvais te voir, maintenant,
Je saisirais tes mains de musicien
Qui jouent si bien la mélodie de l'indécence.
Report this text