Les derniers papillons

joss-cat

Les regards s'éteignent à l'heure du couvre feu

Et se réveillent les blessures

D'une fantaisie frappée d'embargo,

Caché dans l'ombre des ruelles grillagées

Des chiens dressées à mordre,

À mettre à terre

Sortent leurs crocs


Refrain : Taisez vous ! Dit la voix

Qui crachent dans les hauts parleurs

Les discours des affreux beaux parleurs,

Taisez vous ! Dit la sombre voix


Cachots, barreaux d 'idées suspendues

Autocrates en liberté

Et langues... pendues

Les pensées affranchies

Les chevaux débridés

Qui galoppaient hier encore

Vers des oasis de songes

Sont cadenassés dans l'oubli


Refrain : Taisez vous ! Dit la voix

Qui crachent dans les hauts parleurs

Les discours des affreux beaux parleurs,

Taisez vous ! Dit la sombre voix


Dans les bois,

Loin du béton des matraques

Plane

L' utopie embusquée des derniers papillons

Portant fièrement leurs couleurs,

Tout comme eux, je veux croire

Que la révolution viendra

De leurs battements d'ailes


Refrain : Taisez vous ! Dit la voix

Qui crachent dans les hauts parleurs

Les discours des affreux beaux parleurs,

Taisez vous ! Dit la sombre voix

Report this text