Les mots

Djamel Cheniki

Les mots sautillent et s'envolent

Tels des anges ailés

Longeant dans leur course folle

Des rivages attristés

***

Les mots se meurent des maux

Que les hommes répandent et sèment

Sur ces plaines, ces monts et vaux

Qu'ils chérissent pourtant et aiment

***

Les mots se révoltent parfois

Jusqu'à perdre leur éloquence

Puis, se moquant des lois

Ils s'enrobent de silences

***

Muets mais jamais morts

Ils sont têtus et presque éternels

Car par-delà joies et remords

Les mots resteront immortels

Signaler ce texte