Les prédateurs

violetta

Voyez comme nos visages sont aimables

Ecoutez comme nos paroles sont fleuries

Sentez comme nos souffles sont parfumés

Goûtez comme les mets servis à nos tables sont délicats

Touchez comme nos vêtements sont précieux

Découvrez comme nos esprits sont raffinés et subtils

Jouissez de nos lumières

Emerveillez-vous de notre science

Appréciez notre discernement

Profitez de notre érudition

Mais…

Passé minuit quand tous les chats sont gris

Quand les masques tombent après la fête…

Voyez nos griffes pousser

Ecoutez nos mots enfiévrés

Sentez nos haleines d’affamés

Goûtez nos babines jamais rassasiées

Touchez-nous là où la chair est dure

Découvrez comme nos pensées sont perverses

Jouissez de nos salacités

Emerveillez-vous de notre vaillance

Appréciez nos licences

Profitez de notre lubricité

Et résignez-vous à notre inconstance.

Report this text