« L’étranger » mais pas de Camus

Hervé Lénervé

Un message de paix aux hommes de bonnes volontés. Le nouveau Messie, revenu sur Terre.

Le théâtre n'a pas bonne presse, ici, je réalise avec mes pièces intello-culturelles les plus mauvais scores de lectures. M'en fous, je reste fidèle à ma troupe, je me suis attaché aux personnages, à Maurice, le pecno et à la p'tite Marie, la nympho, je me dois même d'élargir le rang de mes comédiens, si vous en avez ? Envoyez ! Je prends tout après un  petit bout d'essai pour les hommes et un abus sexuel pour les femmes.

J'avais en tête un sujet moins ambitieux que ceux de mes autres pièces, une histoire simple et banal d'un couple ordinaire. L'intrigue était minimaliste, seule la qualité des dialogues et l'interprétation des comédiens pouvaient encore sauver d'un nouveau bouillon. Voilà l'histoire : un couple mal assorti, joué par Maurice et la p'tite Marie, voit leur ménage mis à mal par l'arrivée d'un bel ExtraTerrestre dans leur foyer. Il était venu, calme et tout vert, un jour où l'huis était ouvert.   Après y avoir glissé une antenne flageolante, il se sentit bien en la demeure et ne quitta plus les lieux.

Maurice : Qu'est-ce que c'est que cette gelée anglaise sur le sofa ?

La p'tite Marie : J'sais pas, j'ai pas fait de cuisine, mon vieux loup qui bande mou !

L'ET : Je ne suis pas un désert, je suis le plat de résistance à la médiocrité et je résiste ferme à toute tentative de compromission et d'assimilation. Je prône ma liberté de penser télépathique à coup de sermons électrique.

Maurice se tournant vers la p'tite Marie : Tu l'comprends, toi, l'autre ?

La p'tite Marie : Pas un brin, il doit parler un patois étrangé de lointaines contrées étrangères.

L'ET : Soyez sans crainte brave gens, point de mal, ne vous veux. Je suis pacifiste et de naissance digne et noble, ma lignée fait jurisprudence dans les lois Universelles. Exemplarité de l'Ordre Nouveau, Morale, je suis l'éthique exoplanètique.

Maurice : Comprend rien à ce galimatias, qu'est-ce qu'il nous baragouine l'autre légume ?

La p'tite Marie : Je crois qu'il veut faire « ami-ami » par son langage fruste et primaire.

Maurice : Ah, mi, non, ah, mi, non ! Moi je ne fais pas ami avec de la bouffe de roastbeefs.

La p'tite Marie : Attend, Maurice ! Un peu de compréhension culinaire et d'ouverture gastronomique.

L'ET : Puisque je vous déclame que je ne suis point du comestible ! Je suis la Sagesse réincarnée venue de l'Espace pour vous affranchir.

Maurice : Ça c'est toi qui le dis mon radis, pardi ! Moi je te vois boustifaille à l'ail. Fais chauffer un chaudron, Marie, je me le sens en court bouillon, l'autre couillon !

La P't M : Mais je n'ai pas de marmite assez grande.

Maurice : T'inquiète ! Je vais le découper menu aux p'tits oignons, l'autre macchabée vert de peur de scarabée antenné.

L'ET : Ecoutez ma Parole, Frères ! Vivez ! Ne gaspillez plus ni Terre, ni Temps. Vivez chaque jour comme s'il vous était le dernier ! Profitez des biens que la Nature vous offre et préservez là intacte. Soyez intègres et miséricommunautaire dans le Cosmos !

Maurice : j'ai l'impression d'entendre le curé à la messe.

La P't M : T'y vas jamais !

Maurice : Ouais ! Mais j'entends de mon bistrot, qui est en face et l'autre épave laisse la porte de l'Eglise toujours ouverte des fois, qu'une ouaille viendrait s'y égarer.

La P't M : Oh ! Tu parles bien, mon vieux débris tout ramolli.

L'ET : N'aurez-vous de cesse que balivernes ! Je suis venu vous enseigner le salut ! Salut à toi, Ô Terrien ! Entend ma voix, par elle-même, sauve-toi de ton apocalypse autoprogrammée.

La P't M : Comment faites-vous l'amour ?

Toujours Terre à Terre, la p'tite Marie. Les deux bottes plantées dans la bouse de la Terre.

L'ET : Nous faisons le Grand Amour Fraternel Universel. Nous sommes tri-sexuels, Masculin, féminin et neutre pour les Anglais.

La P't M : Vous avez trois sexes ?

L'ET : Je confirme en dévoilant !

La P't M : Ouah ! Super tu peux te garder le féminin et le neutre, moi je prends le gros machin. Laisse à ma courgette ton vagin et aux anglais, les petites anglaises, aux dents en avant, la brebis de panse farcie.

L'ET : Viens ma sœur, t'asseoir sur la présence galactique par ma verge turgescente, je t'élèverai au septième état de conscience, l'Universalité Fraternelle Cosmique.

Malheureusement, Maurice jaloux, Trancha net le débat en tranchant le membre phallique du galactique, qui se dégonfla comme une baudruche pour disparaître de la pièce du décor et de la pièce de théâtre.

Maurice : J'en étais sûr ! Y'a rien à bouffer, là-dedans. C'est comme un soufflet sorti du four. Pschitt ! Plus rien, du vent, un pet de fumée !

La P't M : T'es fou ! Tu l'as cassé ! Je ne l'ai même pas essayé. T'es fou, t'es jaloux, mon poux d'époux.

Maurice : Vien je vais t'épouiller, je sens que ça vient !

La P't M : T'avais déjà dit ça hier et j'attends encore.

Le rideau se baisse sans baise extraphilique sur un nouveau fiasco, Pas facile d'être un metteur en scène de qualité.

Le premier messie, on mange son corps, on boit son sang dans nos messes anthropophagique. Le second, de courte apparition, n'aura laissé aucune trace de son passage, seulement des regrets pour la p'tite Marie.

  • L'IA a double sens...à zéro bit il prophétisera quand même..le con!! ;0)

    · Il y a environ un mois ·
    Facebook

    flodeau

  • Et qui a dit que l'Ia dans son empathie n'allait pas se rendre!?

    · Il y a 2 mois ·
    Facebook

    flodeau

    • L’Intelligence même artificielle, ne sera pas plus sensée que celle des hommes qui l’ont créée. « Les chats ne font pas des chiens ». Je démontre mes propos prophétiques à coups de dictons, Bravo, pour l’esprit scientifique !

      · Il y a 2 mois ·
      Photo rv livre

      Hervé Lénervé

    • L'IA même à zéro bit prophétisera...le con! ;0)

      · Il y a environ un mois ·
      Facebook

      flodeau

    • L’IA à zéro bit, n’intéresse pas la p’tite Marie.

      · Il y a environ un mois ·
      Photo rv livre

      Hervé Lénervé

  • Tu radotes, les ET c'est terminé (ils sont tous morts), maintenant la nouvelle religion c'est l'IA : https://lc.cx/pvnR

    · Il y a 2 mois ·
    Te%cc%81le%cc%81charger

    Marcus Volk

    • Les robots c’est l’avenir ! Mais pas le mien. Je reste persuadé que l’évolution des Sciences et des Techniques nous mène droit à la perte de la vie terrestre.

      · Il y a 2 mois ·
      Photo rv livre

      Hervé Lénervé

Signaler ce texte