L'indifférence.

chachalou

" La première Guerre dans le Monde, c'est l'indifférence et elle fait des milliers de morts chaque jours. "

 

On m'a donné du talent, on m'a donné des émotions et des mots pour en parler. On m'a filé un stylo dans les mains, des feuilles de papier et quelques ratures se sont succédé. On m'a offert des pastels et des feutres à dessins, des toiles et j'ai créer. On m'a foutu des baskets au pieds, un sac sur le dos et je me suis aventurée. Dans des paysages, dans des Monts, des vallées, près des rivières et des forêts. On m'a éduqué, on a cultivé ma flamme et celle que j'étais. On a développé mon Moi Profond et je l'ai chérie de toutes mes forces. 

On m'a offert quelque chose de précieux et d'unique, cette éducation. On m'a fait une offre de taille et sans valeurs monétaire : ne pas devenir bête, aimer ma personne, mon prochain. J'ai donc évolué ainsi et mes Arts et Passions aussi. On a finit par me dire que j'avais du talent en tout domaine. On a comprit que j'étais capable. On a mit la barre plus haute, encore et toujours, jusqu'à ce que j'atteigne cette pseudo perfection : une quête de l'Excellence. Et puis t'as le souffle coupé constamment dans cette bataille épuisante...

Parce qu'au final, qui a-t-il de pire que de se battre contre soi-même ? On se prouve que l'on peut. On défile les règles et les lois. On se surprend à faire de mieux en mieux. On se dépasse constamment et on s'essouffle fatalement dans ce choix. Mais pour qui ? Mais pour quoi ? 

Je me suis posée des tas de fois cette question. Exigeante envers moi-même, jamais contente, jamais satisfaite, femme qui met la barre tellement haute... Je me plais encore à prouver au Monde mes capacités, ou sinon, pour être plus franche... Je tente de me prouver que je suis en mesure d'être respectée, d'y arriver, de réussir, tout simplement. 

La quête et la route sont crevantes. Les efforts sont trop rudes et les récompenses infimes. Mes mots et mes constats me rappellent étrangement le bilan d'un proche, lorsque face aux caméras, tenu droit et visage défait par la fatigue, il avouait que des sacrifices, il en avait fait bien plus qu'il n'avait reçu de titres en retour. 

Alors, j'entends encore le son de sa voix et je ris toujours plus fort. Je l'ai mauvaise. Les envies de le massacrer ne me manquent pas et je cherche sans cesse quels sorts pourrai-je bien lui réserver. L'indifférence, il l'incarne à la perfection et la porte en masque sur son visage. Seules ses peines comptent. Seules ses lois règnent. Seul son Monde vaut la peine d'être regardé. Car oui, c'est l'Ironie du sort : Mon frère aîné à réussi.

Médaillé, titré, Champion, face de Star perdu devant des masses de sponsors à répéter constamment que lui, c'est quelqu'un de bien. Que lui, il est fatigué. Que lui, il a le droit de faire des caprices et d'exiger, que les autres en somme devraient s'asseoir sur leurs convictions et le laisser parler. 

J'ai autant de talent que lui mais le domaine tout autre ne le satisfait pas. Mon frère serait sensé consoler, réparer et porter plus jeune que lui sur ses épaules. Mais à l'inverse, il fait le choix de m'inculquer de force les mêmes lois qui l'ont porté et fracassé. "La vie est dure, il faut faire des sacrifices et surtout, fais-les sans moi. Parce que moi j'étais Seul dans mes combats. " 

Et au final, quoi de pire que de se sentir seule, mal aimée ou douter même de ses plus grandes capacités ? L'indifférence, c'est typiquement cela ! Et croyez-moi, c'est toujours la meilleure amie du Talent. Si, si. Les deux s'entrelacent et se disputent souvent pour savoir qui aura gain de cause, qui gagnera, qui perdra, qui aura tord ou raison.

Et moi, dans ce jeu crétin, je garde la tête haute, ignore les tourments, les questions trop nombreuses et qui me happent souvent. Elles sont telles quelles et brutes de pommes.  

"Pourquoi mon frère me fait-il subir pareil sort, puisqu'il sait combien c'est usant ?" "Pourquoi mes codes génétiques situent mon Talent au Sommet et mon Statut dans les fonds ?" " Pourquoi devrai-je me battre pour des combats qui n'en vaudraient à ses yeux, pas la peine ?" 

Alors t'es là, tu ne pleures pas mais sent ton corps se fragmenter. Mental de gagnante, je suis née et évoluerai avec. Avec l'échec au dessus de la tête. Puis je me répète constamment que le choix est unique et bien réel : réussir. Réussir pour enfin réparer toute la souffrance qu'un tel acharnement à causé. Réussir pour enfin prouver aux autres que le combat en valait la peine. Réussir, oui, mais à quel prix. 

Pour qui, pourquoi, qu'est-ce qui pousse un homme ou une femme à persévérer et s'oublier dans la quête de l'impossible, ce qui ne s'atteint pas ? Si ce n'est pas la passion, qu'est-ce que c'est ? Qui est-ce ? Un modèle ? Un père ? un frère ? 

Je n'ai jamais trouvé d'où venait mon besoin incessant d'écrire, de raconter, de créer et d'exceller dans chaque domaine. Être excellente, c'est une doctrine, une mentalité. Car mauvaise, je n'ai jamais été. Mais au final, mon corps et mon esprit sont délaissés et perdus, sans amour et seuls, avec une seule quête, un seul désir, une seule volonté : Gagner. 

Mon épuisement marche à reculons et prends peur face à ma volonté. Puis j'avance. Je marche à couvert. Dans l'indifférence la plus totale, dans un désintérêt presque militaire : je suis douée dans l'unité d'une masse de gens serrés et que l'on ne regarde jamais. Mais je suis unique comme tous et identique comme bon nombre. Et j'ai une peine immonde, de celle qui tient les mots à ma place sur chaque feuille de papier blanc.

C'est ma vie, je dois l'accepter. 

Et j'ai la rage de vivre et d'avancer, tout simplement. 

  • Viser l’excellence et le talent, c’est viser à côté. Tout le monde n’est pas compétiteurs nés, la vie n’est pas une compette. Le talent c’est pour les autres, même s’il valorise le Moi. On reste seul en soi ! J’aime bien ta façon d’écrire. :o))

    · Il y a 8 jours ·
    Photo rv livre

    Hervé Lénervé

    • Bonjour, merci beaucoup pour ce beau compliment. Tout le monde n'est pas compétiteur né, sauf lorsque l'on en a le sang et que, de part nos origines, il est dur de concevoir la vie autrement...mon texte parle d'ailleurs de cela : Une quête de l'Excellence qui détruit bien plus qu'elle ne porte. Bonne journée à vous.

      · Il y a 8 jours ·
      Img 0261 2 1 1

      chachalou

  • Je connais ta quête, elle existe même quand il y a personne en face. Garde ta rage, elle nous fait vivre

    · Il y a 10 jours ·
    Img 8710

    sarak

    • Bonjour,je te remercie et ça me fait plaisir. Oui, je pense qu'il faut avancer seule dans la vie la plus part du temps, juste pour éviter d'être déçue des gens

      · Il y a 8 jours ·
      Img 0261 2 1 1

      chachalou

  • Je marche dans l'ombre du monde (et je ne m'en porte pas plus mal)

    · Il y a 10 jours ·
    Te%cc%81le%cc%81charger

    Marcus Volk

    • Cette demarche devrait rester un choix et pas une obligation...

      · Il y a 10 jours ·
      Img 0261 2 1 1

      chachalou

Signaler ce texte