L'instant vespéral

Christian Le Meur


Obscur :

Le mal de vivre

                     Pétrifié par des larmes d'amertume

Dérive sur un océan de perdition

Au terme de son interminable voyage

          Il s'échoue sur un rivage aux contrées inhospitalières.


En ce lieu règne le froid, l'absence

            Accentués par l'horizon alourdi de nuages sombres.

Ce paysage monochrome au relief tourmenté

Subit l'incessante offensive de ses déferlantes

             Messagères de conflits récurrents et dévastateurs.


Clair:

Je flâne le long de ces ruelles paisibles

           Embaumées des senteurs de l'été et des métiers d'antan

Ma main caresse la sensualité de l'instant

           Et se lie à l'énergie émanant de l'ouvrage des artisans


Mon regard se porte au delà du visible,

             Mon esprit se libère du joug de l'inquiétude,

Mon geste maîtrise l'unicité

Je m'arrête et j'écoute

Le chuchotement des enfants qui s'amusent à inventer la vie.


Clair-Obscur :

Je chasse l'esprit de demain perdu dans ses conclusions hypothétiques

Elles enlaidissent le cheminement

Et m'interdisent l'accès au sanctuaire refuge.


Là-bas m'attend

                 Une femme…

                         … Une souveraine à la silhouette évanescente et onirique

Ses lèvres me chanteront des mots d'amour

                 Son sourire transcendera ce royaume en jardin originel

Emplissant mon cœur d'un impérieux désir de vivre.

  • Il faut avancer, vivre, apprendre et savoir ignorer ce flux exorbitant "d'informations" maquillées. La vérité est ailleurs :o)

    · Ago almost 3 years ·
    Gaston

    daniel-m

    • Dans ce monde où le conflit est permanent, y compris dans nos relations personnelles, nous devenons dépendant de pseudos vérités qui nous rassurent.

      · Ago almost 3 years ·
      Default user

      Christian Le Meur

    • Peut être manquons nous simplement de références.

      · Ago almost 3 years ·
      Gaston

      daniel-m

Report this text