LIZA

julia-rolin

Une web-story rien que pour vous ;-) Cette fois le thème est la science-fiction, si vous aimez je vous raconte la suite la semaine prochaine

1 - Idéal féminin

Il y a des jours comme ça, où rien ne va. Ce lundi d'avril 2055 avait mal commencé pour Javier Sola. Le jardin du Luxembourg qu'il aimait traverser en voyageant quelques instants dans ses souvenirs, était sinistre et désert. On se serait cru en décembre tant le printemps se faisait attendre. La pluie glacée et les rafales de vent qui retournaient son parapluie l'avaient  rendu d'humeur cafardeuse.

En fait, il n'avait aucune envie d'aller travailler ce jour là, il serait bien resté chez lui. Liza était là depuis 8 jours déjà et elle le fascinait encore. Parfois, des non-dits ou d'infimes détails emmenaient des questions en cascade mais il trouvait ça drôle. Elle l'écoutait, alors que les filles qu'il lui arrivait d'inviter le lassaient très vite avec leur tendance à s'écouter parler. Peut-être pour meubler ses silences à lui ? Il ne se posait pas trop de questions puisqu'il les attirait sans problèmes dans son lit.

Liza c'était  différent, bien qu'il ne coucherait jamais avec. Elle lui prenait la tête, mais sa capacité à le surprendre était telle, que leurs conversations duraient parfois jusqu'au milieu de la nuit. Après le lot de contrariétés de cette journée si mal partie, de retour chez lui il sentait sa mélancolie s'éloigner.

— C'est inhumain tant de beauté.

Juste avant qu'elle ne lui réponde, Jav avait perçu une expression attristée sur son visage. Mais c'était fugace et elle continuait d'un air enjoué.

— Et c'est un compliment ça ?

— Je réfléchissais tout haut.

— Pas étonnant que tu sois toujours célibataire à trente ans.

— Liza ! Je pensais juste à ces petits défauts physiques qui peuvent rendre certaines femmes si attendrissantes. Alors que toi, tu es parfaite.

— Bah ! Tu sais bien que j'ai des tas d'imperfections.

— Je sais surtout que je suis mal barré pour trouver une partenaire. Rien que ton bronzage rendrait jalouse n'importe quelle fille.

— Quels-sont-ils ces petits défauts qui te touchent ?

Signaler ce texte