LOGO RALLIE 141 yl5

vividecateri

Texte à contrainte Mots du 04 04 2020 Chambre, ombre, monde, vif, aimer.

Parfois, quand je suis dans ma chambre, bien bordée dans mon lit, pour rien au monde et... Jamais... je ne sortirais de ma couche, parce que j'ai entendu un bruit…

Mon imagination travaille ferme, elle s'emballe. Je me force à penser à autre chose et à ne pas me braquer sur ma peur, parfois cela réussit et je peux m'endormir mais parfois, je me raconte des histoires invraisemblables, je garde les yeux ouverts même sous les draps. Je peine à trouver le sommeil. Un claquement de volet, une ombre, un nuage passant devant la lune et apparaissant au travers des rideaux, m'enfonce encore plus sous l'édredon…Je vois des monstres rampant sous mon lit, des zombies cachés dans les armoires et des vampires atterrissant sur les rebords de la fenêtre. J'ai tellement les nerfs à vif que je réveille mon chéri pour qu'il ferme la fenêtre. Et je me blottis dans ses bras compréhensifs et protecteurs. Je n'ai pourtant pas peur du noir, en temps normal, je peux me lever pour un enfant ou me rendre aux toilettes sans allumer et je n'ai pas de folles frayeurs. Cela dépend des moments. Je n'ai jamais aimé les nuits depuis l'enfance. Sans doute qu'elles me rappellent ma solitude et mes frayeurs de petite fille à l'internat.   

  • On se revoit enfant : ah il y a un monstre dans le placard (sous le lit, derrière la porte, dans le tiroir...) ! Le monstre se cache parfois de drôles de façons.

    · Ago about 2 months ·
    55

    aywem

  • Ton texte me rappelle mon enfance et je suis restée assez "froussarde", je n'aime pas le noir de l'appartement lorsque je me lève la nuit et pourtant je n'allume pas toutes les pièces. J'ai souvent l'impression que quelqu'un est derrière moi lorsque j'éteins.

    · Ago about 2 months ·
    Louve blanche

    Louve

    • bonjour au club...lol kissous

      · Ago about 2 months ·
      One day  one cutie   23 mademoiselle jeanne by davidraphet d957ehy

      vividecateri

  • "Mon imagination travaille ferme, elle s'emballe."

    Pour cent balles, on peut aller loin, en rêve :)

    · Ago about 2 months ·
    Rose rouge touches du piano 12395 934

    Edgar Allan Popol

  • L’obscurité fait peur, car elle libère l’imagination des contingences visuelles qui la rationalisent. :o))

    · Ago about 2 months ·
    Photo rv livre

    Hervé Lénervé

  • Penser à regarder sous le lit et dans l'armoire avant de se coucher, là où les ombres se cachent, après on dort plus tranquille !

    · Ago about 2 months ·
    30ansagathe orig

    yl5

Report this text