Lou et moi

aomame

après des mois de silence

Il plonge son regard dans son âme

Et ressent l'irrépressible désir de saisir

Les secrets qu'elle scelle en son sein

Elle, si mystérieuse désormais.

Accablé d'un amour avorté,

Il ne capte d'elle

Que le spectre d'un passé charnel

s'emparer de sa chance, avancer à tâtons

Dans un couloir brumeux

Et attendre, pour atteindre

Le cœur de sa belle

Des semaines sans savourer sa peau.

Il l'aime, rien ne changera à présent

Il le sait désormais

Elle, il l'a haïe,

Il a voulu la voir souffrir

Mais l'entendre rire, le désarme,

Lui procure une infinie énergie

Il ne veut plus se départir d'elle

Il n'en a ni la force, ni le désir

Quel désordre, quel désarroi


Signaler ce texte