LR 359 yl5 + un bonus de sa Majesté Lulu Helmut

vividecateri

Texte à contrainte Mots 12 01 2021 Moulin, âne, chat, pauvre, gagner.

- J'en ai marre de mémé, elle veut toujours avoir raison me confie Lucas, un peu énervé.

- Tout doux ! Mon cher neveu, tu dois savoir qu'avec elle, même si elle sait qu'elle a tort, elle te soutiendra qu'elle a raison. Elle est d'une mauvaise foi crasse ! Je dois avouer que souvent et après vérification, ce qu'elle dit est exact. Tu peux toujours, pour la faire changer d'avis, essayer de pisser dans un violon.

- Tu te moques

- Un peu…Tel un chat, mémé ne peut jamais être complètement apprivoisée, elle est obstinée comme un âne.

- Curieux animal mémé hein !

- Oui, sans négliger qu'elle n'oublie rien ce chameau ! Tu n'as rien à gagner si tu lui tiens tête. Pauvre de toi ! Tu auras toujours tort et tu seras obligé de jeter ton bonnet par-dessus les moulins !

- Hein ?

- C'est une vieille expression que je tiens justement de mémé qui veut à peu près exprimer; que tu es contraint à renoncer de lutter…Cela vient de loin, étant donné que les moulins à vent étaient construits sur des hauteurs, le fait de jeter son bonnet très haut marquait l'ampleur du renoncement mais il y a d'autres explications que mémé pourraient te donner à ce sujet…

- Ha ! Non ! Non merci j'en ai assez de mémé pour aujourd'hui.

- Comme tu veux….                                                                           

-…

                           ----------------------------------------------------

 

Bonus de sa Majesté Lulu Helmut. Je ne suis pas responsable... Ce que sa Majesté veut...hi hi!

C'est jour de fête au village et il est midi.
Les cloches de l'église sonnent la fin de la messe.
C'est l'heure de l'apéro, je suis accoudé au comptoir du bistrot.
Et voilà qu'entre le meunier, il a l'air tout « disbautchi ».
Approches, Martin prends un verre et dis-moi ?
C'est quoi cette moue des mauvais jours ?

Entre deux gorgées de blanc, il s'est mis à raconter :

Venant du moulin, accompagné de mon âne, je me suis rendu à la foire.
Et au coin de la place, il y a le vendeur de ticket pour la tombola.
Et devine ce que l'on peut gagner cette année ?
Je te le donne en mille, un beau petit chat blanc.
Tu me connais, mon sang n'a fait qu'un tour.

J'ai refilé 10 sous aux gamins pour faire diversion.
Et hop la pauvre bête s'est retrouvée dans mon sac.
Il fera un excellent copain pour mon chien Eliot.
Je lance un regard au sac, effectivement il gigote.

Tu te rends compte, un chaton pour une tombola.
Pourquoi pas trois Ave et deux Pater ?
Et tout ça pour refaire le toit de l'église, non mais !
Pas bien dans leurs têtes ces curetons de mes deux !
Enfin bonne journée quand même.
Un petit blanc et un chat dans la même matinée.

Santé et Amen.


Note de Vivi

Disbautchi: Mot wallon voulant dire: Désappointé.

................. 

                                                              

Report this text