Lui aussi...

Jean Marc Frelier


Serais-tu étonnée
d'apprendre
que le miroir
que tu affectionnais tant
a gardé en lui
chacune des expressions
de ton visage
qu'il me les rappelle
à la façon 
d'une archive
incontestable
les laissant défiler
les unes après les autres
devant mon regard
épris de nostalgie
serais-tu étonnée
d'apprendre
que j'y ai souvent revu
tes chronologies
matinales
aussi certains soirs
d'intensité
particulière
l'irrésistible
enflammement
de tes pupilles
prêtes à l'abandon
le croirais-tu
j'y ai même
retrouvé parmi 
tes éclats les plus drôles
les quelques
mots imagés
qui te venaient au réveil
sur l'anarchie 
de tes cheveux
serais-tu étonnée
d'apprendre 
qu'à l'évidence
lui aussi t'aimait...

jean-marc frelier 25/12/2018 (ev)
copyright exclusif
Dédicace : M. Robert Frost

Report this text