Magnolias de Lady Day

Re Chab

Hommage à Billie Holiday

Comment dire en mots,
cette voix presque fluette,
les magnolias de Lady Day,
le blues intemporel,

de miss Billie,
à l'infinie fêlure :


j'y entends toujours,
le feu couvant sous les braises,
la langueur de vivre,
les pages d'amour,
déchirées de mots naufragés.


Si elle donne corps
aux plus simples mélodies,
le swing et sa détresse,
parfument le jazz, de son ivresse :


>        Comment dire cette émotion
en cristal fragile,
recueilli dans le désert,
mais toujours intacte ? .

>        Il y a les magnolias de Billie
qui jamais ne fanent,
le souffle de Lester :


         de la musique au firmament
>       des étoiles, des diamants ...

-
RC

Signaler ce texte