Meditation

unrienlabime

Les yeux fermés 

Les pieds posés sur le sol dur

La respiration fluide

Elle écoute les bruits ambiants

Et se retrouve dans son corps

Léger, tout léger 

Sans les amarres

Une douce sensation de "chez soi" l'enveloppe et prend place dans ses pensées 

Une sensation de bien être 

De sécurité 

Elle est chez elle

Dans son corps

Sans attaches 

Un encrage sûr et solide 

Que rien ni personne ne peut altérer 

Comme une caresse bienveillante

Une maison cocon

Un utérus où il fait bon s'y lover

Elle n'a pas envie que ça s'arrête 

C'est si bon d'être dans sa maison

Dans son corps

Sans jugement

Il n'est ni beau 

Ni laid

Il est là 

Il l'accueille tout simplement 

Il est là 

Vivant

Au milieu de tout

Au milieu de rien

Elle le prend et l'accepte tel qu'il est

Et lui écrit un poème. 


Report this text