Memo des mots

euterpe

Mon memo suivra un jour

Je parle des mots de l'autre,
c'est-à-dire de celui pour qui je soupire.
Je te veux dans ma tête et tu y es déjà
Et je sais que tu l'as senti.
Tu en joues .
De tes mots, de tes regards, de ta voix.
De tes mains.
De mots qui s'avouent presque à se rendre,
De demi-mots, de ceux qui sous-tendent…
Ne m'empêche plus de te courtiser, à mon tour,
de vouloir te séduire la tête , le cœur et les sens,
est-ce que je rêve inconsidérément ?
Nos mots se jouent de nous,
Bien au-dessus de nous,
Ils se dansent et sarabandent.
Pour toi je ne suis plus aussi timide,
Tu diras que j'étais plus bloquée que timide.
Pour toi, j'aimerais être provocante,
Comme ce jour où je chantai pour toi toute nue.
Pour toi, je me veux femme enflammée,
L'instant d'après une autre...
Unique et changeante,
Toutes les femmes condensées en moi.
On peut se regarder, se parler,
Se toucher, se humer, se goûter, se folâtrer,
S'explorer encore et encore l'âme et nos antres
nos deux corps sont du même argile à pétrir.
Report this text