Mère...

Jean Marc Frelier


Face à toi

je suis nu

sans m'en

sentir gêné

ne m'as-tu

pas tenu

entre tes bras

nouveau-né

et patiemment

vu grandir

au rythme

de mes années

qui furent

ce qu'elles ont été

face à toi

je suis nu

qui me connaît

mieux qu'aucune

autre

pour m'avoir

si souvent bercé

enfant comme

homme

après tous les

mauvais tours

de la vie

qui n'ont

jamais manqué

tu me sais d'instinct

avant même

le premier mot

prononcé

tes yeux

me lisent

ton coeur

m'explore

quoi que je dise

le lien d'amour

de nos deux corps

ne se rompt pas

face à toi

je suis nu...


jean-marc frelier
23/11/2020 (ev)
copyright exclusif

  • très beau -- au fait vous mettez souvent en repro de belles peintures, qui ont un style approchant, dois-je en déduire que c'est vous qui en êtes l'auteur ?

    · Ago about 2 months ·
    Another flying machine     ( zouing machine)

    rechab

    • absolument pas ce sont les oeuvres des plus grands maîtres de l'abstraction lyrique que je devrais citer plus souvent...

      · Ago about 2 months ·
      Snapshot 20120624

      Jean Marc Frelier

  • poème immédiat...

    · Ago 2 months ·
    Snapshot 20120624

    Jean Marc Frelier

Report this text