Métamorphose 2

metamorphose

Thank you

Quand il ne lui restait rien, ni sa confiance ni sa dignité, elle se dirigeait vers son confident. Il écoutait toujours ses plaintes et ses colères. 
C'était souvent décousu, pas très claire, un peu brouillon. Elle allait presque jusqu'à le taper certaine fois. Mais il était là, jamais cassé, toujours à l'écoute. 
Ce soir-là, elle n'était pas en colère. Quoi que peut-être un peu contre elle-même ? 
Ce soir-là, ce n'était qu'une plainte pleine mélancolie et de tristesse qui en ressortait. Il n'y avait qu'eux, unis par ce lien si fabuleux qu'est la musique. 
Assise sur son tabouret de piano face à celui qui la suivait depuis maintenant onze ans, June se sentait toujours bien et à sa place. 
Mais lorsqu'elle se levait, la bulle disparaissait et il fallait faire face à la réalité. 
Mais en se levant cette fois-ci, elle était décidée.
Elle n'avait plus peur.

Signaler ce texte