Minéral.

Christophe Hulé

Effervescences rutilantes,

Des ombres moirées de ses cascades,

Ses fleuves,

Ses torrents,

Ses ruisseaux,

Ses rigoles,

Ses infiltrations cendrées.

Dans ce remue-ménage aquatique,

L'appel de la mer reste la mort certaine.

A quoi bon s'agiter?

Report this text