Moments passés

menestrel75

Les mauvais moments ne sont que des mauvais moments.
Combien de fois lui ai-je répété « carpe diem » ?
Combien de fois ne m'a-t-elle pas écouté ?
Je ne veux pas la sentir à la dérive,
Je n'aurais pas hésité à le lui faire apprendre
à grandes et fermes claques sur son cul dodu.
 
Par moi, elle gardera
la lueur qu'anima mon regard
lorsqu'il se posa sur elle
qui est toujours en quête
d'une porte ouverte
sur un horizon incertain

Pour moi, elle chérira le rire
guettant un autre rire
sur ses lèvres résignées
Dieu joue à semer la gaieté
là où règne la tristesse

Par moi, elle nourrira la douceur
que ma douceur
ensemença dans son corps étonné
rosée d'amour
qui fait se lever le blé

Trésors ignorés
que je viendrai cueillir
et reconnaître comme miens
et semblables
aux secrets de son coeur.

Se peut-il aussi
qu'un jour
elle se reconnaisse comme mon alter ega
sans méfiance
avec la confiance sereine
de la petite enfance?

Puisse-t-elle être heureuse
d'avoir tant besoin
sur elle, de mes mots, de ma voix.
n'a-t-elle donc rien appris
avant que mon regard
ne l'ouvre à elle-même?

Avec la lenteur
de la pierre qu'on martèle
ma volonté aurait animé
son être à la dérive
et je l'aurais faite belle et vivante.
Alors, elle eût aimé Éros en moi.
Report this text