Mon amie, m'aimes-tu ?

Adrien Crispyn

Ton rire fait éclater mon cœur.

Ta nuque vaut tous les marbres.

Tes hanches parlent d'ailleurs.

Tes cils dansent comme les arbres.


Tes soupirs immodestes.

Les noisettes dans tes yeux.

La grâce dans tous tes gestes.

Les vagues dans tes cheveux.


La courbure de ton dos.

Tes minauderies farouches.

Le charme de tes mots

Sur le chaud de ta bouche.


Ton corps, c'est le monde.

Je serai Magellan.

Découvrir l'eau profonde

Dans tes bras-océan.


Ton corps, c'est le ciel,

Ta promesse infinie.

Aux couleurs du réel

As-tu repeint ma vie.


Ton corps, c'est le feu.

Et tous les Lucifer

Veulent y goûter un peu.

Ne les laisse pas faire.


Tu es là près de moi,

Je clos mes paupières.

J'ouvre un peu les doigts

Pour attraper tes reins.


Je me glisse derrière toi,

Ta tête penche en arrière.

J'entends ta douce voix

Me chuchoter “Viens”.


Tout le décor est flou,

Je ne sens bientôt plus

Que l'arôme de ton cou.

Mon amie, m'aimes-tu ?

Report this text