Montrer, démontrer

euterpe

Quand l'attente m'envahit,
quand la sensualité éveillée m'irradie,
quand la langueur explose,
mes rêves deviennent habités.
J'imagine, je m'imagine, je nous imagine.
A un prochain petit-déjeuner, ou un autre dîner,
Je me présente nue devant toi
puisque tu me fais aimer mon corps.
Je te montre chaque parcelle de mon corps.
je danse, devant toi j'ondule.
du bout de mes doigts, comme le font les tiens,
je longe chacune de mes courbes,
je caresses mes deux mamelons,
je joue avec les pointes afin qu'elles bandent,
tu le fais avec une telle habileté,
quand tu les masses, les malaxes, les pétris.
je fais glisser mes mains sur mes fesses,
je longe ma fente, ton regard me brûle,
je t'entends presque me dire de les écarter.
Je t'en prie, ne me laisse pas ainsi,
C'est trop douloureux, seule tous ces jours,
même si mon amie de cœur est là.
Nous allons déjeuner, enfin, grignoter !
Report this text