Notre monde

aile68

Se donner rendez-vous sur le quai d'une gare, prendre le dernier train pour Londres, aimer jusqu'au dernier souffle, s'endormir de plaisir. Quelle est la magie qui fait qu'on se comprend dans toutes les langues du monde? Notre amour est-il si universel que cela? Trouver les énigmes qui nous mèneront tout au bout du monde, et à l'inverse se retrouver à notre toute première origine de la vie. Ne jamais devenir des fossiles, garder notre forme première, se fondre à l'air du temps, quel bonheur! Se laisser bercer sur des nuages de coton, survoler la terre au-dessus des champs, suivre le cours des rivières et des fleuves puis se jeter à la mer. Drainer des déserts de solitude pour que la sécheresse des malheureux se transforme en oasis florissants et joyeux, que les joyaux de la terre brillent enfin à l'air libre exempt de toute pollution. Que la bonté coule dans les veines de tout un chacun, qu'on se bâtisse tous un édifice à la force de notre courage, et de notre sang afin que le monde jamais ne meurt.

Report this text