Opération : Planète Z8000YKV

Cécile Pellault

Un garçon, une planète inconnue, un extraterrestre, un traducteur de langues...

Ben transpirait à grosses gouttes l'opération était très délicate. Un atterrissage était toujours risqué. Le sort de millions de gens dépendait de lui. Certes, il n'avait que 7 ans mais il était le pilote le plus prometteur de sa classe. Sa maîtresse de vol disait toujours « Ben, je compte sur toi pour rester bien concentré ». Il serait EXEMPLAIRE, il avait retenu le mot, il l'avait copié sur sa tablette interstellaire une centaine de fois. Son atterrissage serait parfait.

Depuis des trillions d'années, des hommes et des femmes recherchaient à travers l'univers entier une nouvelle planète. Elle devait permettre d'accueillir ceux qui étaient en trop sur la Terre. On commençait à être très serrés comme dans une boîte de maquereaux aurait dit Monsieur Durandier du 3ème. Ben avait donc pour mission d'explorer la planète Z8000YKV encore inconnue jusqu'à la semaine dernière. Il en avait visité des planètes, des petites, des grandes, des moyennes et même des molles, et des poilues mais aucune ne correspondait à ce qu'ils recherchaient au centre de recherches ultra-importantes du rez-de-chaussée.

L'eau trop chaude, des créatures hostiles avec des verrues et dont les baskets sentaient très mauvais, des montagnes infranchissables sans scaphandre, tout clochait, rien que des croix sur son tableau de bord du découvreur de planète. Le vaisseau se posa tout en douceur. Avec sa combinaison anti-tout, il posa le pied sur le sol d'un joli bleu. Il regarda ses instruments, les chiffres étaient bons, les aiguilles sur la bonne position.. Sa maîtresse de vol allait lui donner son étoile dont il rêvait tant. C'était encore Stan qui l'avait eu cette semaine.


« Midibididi pluluu badida ! l'interrompit une voix bien étrange»

Ben baissa les yeux sur une curieuse créature bleue comme le sol de la planète.

« Bien le bonjour, commença Ben en enclenchant son traducteur de toutes les langues. Je suis venu en ami. Je m'appelle Captain Ben et toi ?

- Midibididi pluluu badida comme je viens de te le dire, étranger ! lui répondit Midibididi pluluu badida, l'extraterrestre. Que fais-tu ici avec ton drôle de déguisement ?

- Je cherche une planète pour mes amis terriens qui n'ont plus de place, expliqua Ben.

-Mais il en est hors de question, lui répliqua l'Alien. J'habite là moi ! Y a toute mes affaires, cela va être le bazar !

-Désolé, Midibididi pluluu badida, mais tu n'as pas le choix, ta planète correspond. Si tu n'accepte pas, je vais devoir de te faire prisonnier, lui dit Ben en sortant son sabre laser et en rangeant son traducteur dans sa poche arrière qui lui serait inutile dans la bataille. 

 

- Benjamin sort de la chambre de ton frère, tu veux bien ! Et remets sa figurine préférée et son I-téléphone à leur place. Si tu la démantibule, il va hurler et son téléphone n'est pas un traducteur d'alien !! l'interpella la maman de Benjamin du rez de chaussée. Le déjeuner est prêt !

-Mais Maman ! commença Benjamin. Je ne suis pas Benjamin, je suis Captain Ben en mission super méga-importante sur la planète Z8000YKV !

-Ok, Captain Ben ! Ici la commandante Maman! lui répliqua-t-elle en imitant le bruit d'une communication interstellaire. Abandonnez la planète Z8000YKV, arrivée imminente du grand frère-alien. Le ravitaillement est prêt ! Rentrez à la base !

-Rodger, Commandante Maman ! Bien compris! répondît prestement Captain Ben en dévalant les escaliers vers la base-cuisine conscient du danger qui l'attendait si le grand frère-alien le surprenait sur sa planète. »

Report this text