Partie

Cyril Quesnel

une histoire d'amour commence, vit, et finit.

Ma copine est partie,

ça m'a fait mal.

Mais, après quelques jours dans le noir,

après compréhension et digestion,

Je revis


J'ai ouvert les yeux

On avait quand même quelques différends

Parfois, elle était chiante et incompréhensible,

Sa façon de devenir livide pour un rien,

Ses tocs, son anxiété,

Ces choses qui rendent la vie moins marrante.

Une sensibilité que je ne comprenais pas toujours.


Négative face à l'avenir,

Ce n'est pas pour moi.

Ma prochaine sera bien dans ses pompes,

dans sa tête.

Equilibrée, c'est le mot juste.

Equilibrée, ce n'est pas si facile à trouver.

Mais je trouverai.


Et puis tous ces reproches qu'elle me faisait.

Ça commence par ceci, puis cela,...

J'en ai vraiment eu assez.

C'était comme si elle ne voyait pas le positif.


A plusieurs reprises, j'ai failli la quitter

Donner mon préavis, partir.

Mais je résistais, car malgré les petites difficultés,

Y'avait de l'amour des deux côtés


Puis je l'ai quitté,

Puis j'ai tenté de reprendre sa main,

Puis elle m'a séduit à nouveau,

Fait chaviré,

C'était reparti pour un tour,

qu'elle a brutalement écourté.


Préssée, stréssée et azimutée

Cela ne me ressemblait pas.

Elle est partie un soir,

disant qu'elle m'aimait,

Elle a remballé son amour,

Dans trois sacs de supermarché.


Après la douleur revient le bonheur,

Le chaos est nécessaire à la lumière,

à la renaissance de soi.


Dédicace aux hommes et femmes qui donnent sans compter de leur personne et qui parfois, chutent, sont déçus, puis se relèvent, car nos vies comportent chacune leur lot d'épreuves. Quand on a vraiment essayé, il n'y a rien à regretter.

  • Une vision à la fois sensible et positive de la rupture amoureuse.

    · Il y a 6 jours ·
    Oeil

    anne-onyme

    • Et aussi très lucide.

      · Il y a 6 jours ·
      Oeil

      anne-onyme

  • On appelle cela les mystères de l'amour, mais c'est bien parfois que l'autre parte puisqu'il nous manque souvent ce courage !

    · Il y a 6 jours ·
    Louve blanche

    Louve

  • vos propos sont très justes. on s'accroche trop souvent à un certain confort ou une routine qui nous rassure malgré les malaises qui s'épaississent de plus en plus...
    belle route en toute conscience et sérénité pour la suite!

    · Il y a 7 jours ·
    A5b1a620 6f2c 4648 b413 b4f8ba611e28

    nehara

Signaler ce texte