Passage à tabac

leo

Jacques se tenait là, d’une rigidité cadavérique, encombré du cigare des pharaons dans le rectum. Un cubain XXL eût été moins crédible. D’ailleurs, la connerie qu’il débitait, tenait plus du bucheron canadien Incérébré*, qu’à un leader révolutionnaire. Il était droit et fort dans ses élucubrations branlantes. Il était la poutre dans la paille de ses voisins. Cela faisait quatre bonnes minutes qu’il nous enfumait de phrases toutes faîtes, pré mâchées et pré digérées. Mme C.H.S.C.T de l' E.P.A.D (ou comment enculer tout le monde au scrabble en neuf lettres), son épouse, opinait de sa face de truie, truffée de lieux communs. Même un chien de douanier aurait hurlé à la mort. Elle gloussait d’idioties gavées aux hormones. Jacques était le phénix des hôtes de ces bois. Il bramait la bourgeoise en rute qui mouillait devant son argumentaire factice.

-          Non mais c’est vrai que diantre ! La France résoudrait ses problèmes si fumer était interdit ! Et le trou de la sécurité sociale,  à qui la faute ? Aux fumeurs, en grosse partie, il faut le dire…

Le « j’accuse » de zélé tubbies** ne pouvait perdurer plus longtemps. Il n’avait toujours pas entamé son premier TubbiToasts** et Laa Laa**, le groin tout poudreux, se tapait un fixe sur les élucubrations de son époux. La Cène, improvisée au pays des débiles, allait connaître son Judas Iscariote sur le champ…de bataille.

-          Et le trou de votre connerie ? Elle n’est pas préjudiciable pour la santé peut être ? Ca fait cinq minutes que je vous écoute  et j’ai déjà envie de me goinfrer d’anxiolytiques...si tout le monde fumait, tout irait beaucoup mieux !

Laa Laa riait jaune, d’un ton pisseux qui allait virer au vert de Dipsy**. Zélé tubbies engouffra son petit four pour partir au combat et répliqua sans sommation :

-           Fumer rend nerveux, vulgaire et… stérile. Sûrement pour ça que vous n’avez pas de descendance…

-          Ben justement parlons-en ! Combien ils nous coûtent vos chiards aux multiples bronchites, rhinos et autres féroces dépenses ? Et ils ne fument pas eux ?

-          Peut-être, mais je procrée moi ! En donnant du plaisir à ma douce colombe. Parce que question souffle, je me porte à meeerveille! S’il y’avait moins de fumeurs, il y aurait proportionnellement moins de, hummm permettez moi l'expression ; "côcus" qui monopoliserait la justice française…

-          Mais des cartouches, j’en mets monsieur ! Et sûrement plus que vous en mettez à votre dinde, fourrée à l’OGM !  Sauf que moi, je ne baise que des femmes mariées à des non-fumeurs. Avec votre « esprit sain, dans un corps sain », vous les faites chier. Elles se réveillent, 30 ans après et constatent qu’elles ont vécues du vent, pur certes, mais inutile. Au bout du compte j’aurais vécu deux fois plus que vous !

-          Vous me fichez la nausée, déjà que vos frusques dégagent une indiscible puanteur. Cette odeur de tabac froid, vos dents jaunâtres et votre haleine encombrée…Qui pourrait croire que vous êtes irrésistible ? Commencer par arrêter de fumer, pour vous acheter du vestimentaire convenable mon vieux !

-          Ne crachez pas dans la soupe qui vous nourrit, profiteur ! Songez un instant ! Pas de mômes, pas d’héritier, une vie raccourcie et tout mon argent qui part à l’Etat sans que je ne puisse profiter de ma retraite, et c’est moi qui coûte cher ? Sans nous, les fumeurs, qui payons déjà de lourdes taxes, vous vous feriez prélever jusqu’au trognon par les impôts …

-          C’en est trop ! Je sors prendre l’air… Vous méritez le goudron….aaavec des plumes…et vous êtes tout sauf aaadictif !

L’assemblée me fixait pâle comme un cul talqué. Laa Laa dansait la catatonique. Mon verre de JD se troublait d’opprobre. Ce fumier, en quittant la table des lamentations, m’avait condamné à la faute, à défaut d’avoir pu défendre son point de vue.

-          C’est bon, je vais le chercher et m’excuser.Mais ce n’est pas pour autant qu’il a raison…

Je descendais les escaliers quatre à quatre, me payer sa tête de con m’avait bien soulagé. Cela faisait maintenant dix jours que j’avais arrêté de fumer pour toutes les raisons que ce corniaud avait déballées. Sauf que les meilleurs arguments du monde, ne valent que par une démonstration brillante et ce crétin en était dépourvu. Je le rejoignis rapidement et leva le pieds discrètement pour ne pas le déranger.

-          Excuses moi ma cochonne lubrique, mais j’ai tout fait pour pouvoir t’appeler. Jusqu’à provoquer un con pour pouvoir quitter la table. Il a eu du retard à l’allumage mais c’est bon… Non non, ma femme ne se doute toujours de rien, elle est tellement cruche…Je vais remonter et la rentrer coucher immédiatement. Elle est dans un de ses états, tu verrais.  Un coup de  Léxomil pour elle et mon coup de bite juste pour toi….Aller je raccroche et te rejoins chez toi tout à l’heure…à plus tard ma salope princière….

Il raccrocha et se retourna pour me faire face.

-          Putain, mais qu’est-ce que vous foutez là vous ?

-          Alors comme ça vous trompez votre femme ? Et…non mais j’en crois pas mes yeux, vous fumez en plus ?

-          Et oui, c’est vous qui aviez raison et en toutes choses. Les fumeurs sont des queutards invétérés…hop effacé mon appel…

-          Espèce de salaud manipulateur et en plus c’est moi qui passe pour le rustre ?

-          Et avec ça, ma main dans la gueule ?

-          Quoi ?

Le zélé Tubbies me gifla en guise de réponse. Je l’empoignais, le rouait de coup sous son hurlement snobinard (pas facile à imaginer n'est ce pas ?). On nous séparait. Il beugla alors de plus belle…

-          C’est un fou, il a voulu me faire fumer, sans quoi, il remontait dire que je téléphonais à une jeunette…c’est un malade ! Viens ma colombe, on rentre immédiatement !

-          Ecoutez Léo, si vous ne partez pas de suite, j’appelle la police. Et surtout ne remettez plus les pieds ici…

Je rentrais à pieds…si nous n’avions pas su qui avait eu raison dans notre joute épique, j’avais acquis une certitude. Le Télé Tubbies est fourbe et doté d’une intelligence hors du commun. Et ça, c’est socialement prouvé !

Fin

*Les corps des Incérébrés sont composés d’une matière physique dense, ce qui leur confère une force surhumaine, dotés d’une peau aussi dure que la pierre. Leurs yeux projettent des rayons d’énergie destructeurs. Ne possédant aucun niveau évident de conscience, les Incérébrés attaquent n’importe quel être vivant qu’ils aperçoivent. (Source : encyclopédie du Marvel)

** gâteau rond avec un sourire dont se nourrissent  les Télétubbies  (série pour enfant inventée par des toxicomanes chelou). Au nombre de quatre, ces dégénérés se prénomment Tinky Winky, Dipsy, Laa Laa et Po !  

  • Bonjour Abeline, j'essaie de reduire ma consommation de fautes orthographiques à l'aide de patch (non remboursé par la sécu, je précise). Penser à épurer encore,il me faut un autre patch ! Je suis patché de partout mais je me soigne :)Merci !

    · Ago almost 9 years ·
     14i3722 orig

    leo

  • Encore une fois Léo, même si vous participez rapidement et activement ce dont nous vous remercions, relisez-vous (orthographe et concordance des temps ) ! Un paragraphe d'exposition truffé de références et jeux de mots que vous tentez de vous approprier avec brio parfois, mais trop ! Même si votre narration s'envole comme une volute elle encombre le poumon du lecteur qui demandait selon les consignes une argumentation !!!! Après un bon départ, vous vous perdez ... Toutefois, ce fut drôle et en accord avec votre titre !

    · Ago almost 9 years ·
    10717 1223136733533 1082428138 699165 1338660 n orig

    abeline

  • Vraiment rigolo cette vision déjantée des teletubbies. Je ne regarderai plus jamais Lala du même oeil!

    · Ago almost 9 years ·
    New orleans louisiana may 1953 chevrolet orig

    victoria28

  • Une scène éloquente et un bon titre.

    · Ago almost 9 years ·
    Images 2 orig

    nouontiine

  • Ahah énorme ! Hyper agréable à lire !
    Je pensais pas le faire, cet exercice 17, mais tu m'as convaincu : je m'y éssaye !

    · Ago almost 9 years ·
    N880520390 1528028 7227 orig

    vicon

  • terrible!

    · Ago almost 9 years ·
    Img027 edited

    livia

  • Si j'ai bien compris,Jacques a le cigare.Une vraie sortie en ville.

    · Ago almost 9 years ·
    Photo chat marcel

    Marcel Alalof

  • :))Excellent!!

    · Ago almost 9 years ·
    Mn 35 orig

    lapoisse

  • Ce rire en bandoulière pour décrisper les mots et mordre à l'exercice!...Un style renversant, ciselé...

    · Ago almost 9 years ·
    Et  2011 264 orig

    mlpla

  • hilarant ! j'adore ! et j'aime aussi la descente en flèche des quatre E.T. colorés qui lobotomisent !

    · Ago almost 9 years ·
    Nature orig

    mls

  • Je pressens comme une grande complicité entre nous :) J'adore. Tu te lâches complètement mais jusqu'où iras-tu cher Léo :)) Hilarant. Du très grand mauvais genre... Encoooore !

    · Ago almost 9 years ·
    Extraterrestre noir et blanc orig

    bibine-poivron

  • Pur régal Léo ...que d'infos et d'images derrière les gros cigares et la mauvaise foi.... Un grand éclat de rire et <3

    · Ago almost 9 years ·
    Iphone 19novembre2011 013 orig

    Manou Damaye

  • Comment la "connerie" nous enfume ! une verve, un style, un vocabulaire truculent et jubilatoire ! merci Léo !

    · Ago almost 9 years ·
    Camelia top orig

    Edwige Devillebichot

  • Complètement ouf !!!! A m'en faire fumer une !

    · Ago almost 9 years ·
    Img 0789 orig

    Gisèle Prevoteau

  • MDR! Comme quoi, fumer tue, en parler tue aussi ;-D

    · Ago almost 9 years ·
    Kitty 54

    meo

  • C'est génial ! J'aime bien "le hurlement snobinard" ...

    · Ago almost 9 years ·
    Flottins orig

    sophie-dulac

  • Bien joué, mais je ne connais pas les télé tu bises.

    · Ago almost 9 years ·
    30ansagathe orig

    yl5

  • :-) que dire de plus... sans avoir l'air con. 5 coeurs.

    · Ago almost 9 years ·
    Mcs btndown orig

    .

Report this text