Pauvre rêveur

menestrel75

comme Don Quichotte, le prince des rêveurs.
Je suis un doux rêveur, perché sur les nuages,
Je vois la vie en rose et mes nuits sont en bleu,
Je crois au paradis, aux devins et aux mages,
Ils existent vraiment, j'en mets ma main au feu.

Je peins le gris en vert, la pluie n'est que rosée,
L'orage est un tambour, l'éclair un arc-en-ciel,
La grêle est une fleur de glace composée,
La neige devient sucre et le givre est de miel.

Je change de chemin si je vois la bêtise,
Et je fais demi-tour en face de poisons,
Je peux construire un pont enjambant la sottise,
Redonner des couleurs à de noirs horizons.

Le bruit et la fureur ne sont que mélodies,
La tempête est zéphyr, le froid est un frisson,
Les mauvaises humeurs deviennent comédies,
Je vois tous les humains marcher à l'unisson.

Je suis un doux rêveur mais j'entends le tapage,
Que font certains quidams atteints de déraison,
Je ressens la douleur et puis je la partage,
Avec les pauvres gens qui n'ont plus de maison.
Signaler ce texte