Peinture de nos cités assassines

Patrice Merelle

Quand la ville se meurt de nos déconstructions et des gaz haïssant nos poumons, j'ai rêvé pour nos cités assassines un poème, un tableau de l'avant et de l'après de l'espoir...

Peinture de nos cités assassines

I - Les modernes Bel

Sous la pâleur des ramées,
Tiède est l’impollué ciel.
Quand de l’azur sous l’azur
Aux plis longs de mes fêlures,
Vous exhaliez la paix ;

Les rivières de fiels
Des vils égouts de nos villes,
Glauques et pâles lueurs,
Qui ahanaient le silence
De leurs effluves mortels.

Mon âme –déjà en partance,-
Attend les modernes Bel !

II - l'horreur du béton

Un soir d’église, j’errais,
Sur le Parvis Notre-Dame.
Horreur ! la terre pleure la mort ;
Aux ouvraisons vomissaient
Les noires fumées de l’âme
De nos cheminées blessées,
Et des bateaux délabrés
Pourrissaient dans le vieux port.

Vides et trépas sont les rues
De nos cités assassines.

Ô cet inouï animal !
De briques et de bétons,
Au sein noir de l’âme à nue,
Le gaz plane quand j’exhale
Le malsain qui se dessine.

Mon âme –déjà en partance,-
Attend les neuves errances !

III - les bâtisseurs

Oh pleurez amours d’antan !
Aux spasmes des violons,
Oh pleurez orgues du temps,
De vos râles noirs et longs !

Et passent les bâtisseurs,
De nos cités assassines,
Ululent à voix des peurs,
Sous le dièse vainqueur !

Dans le spasme où se glisse
La beauté qui se dessine ;
D’une envie de hurler, j’ose !

IV - Chancre des aortes

(Si ma ville syphilis
Et nos cités assassines,
Les vieilles aortes qui posent
Ont perdu l’espoir du rose !)

V - Rêve et déconstructions

J’ai rêvé et j’en convaincs,
Ô rendre l’amour de l’air
A nos cités assassines,
Une esquisse qui dessine
A nos âmes, pas en vain,
Toute la beauté des pierres !

© Patrice Merelle 20-10-2013

  • Mais c'est Poitiers qui illustre ce magnifique poème !

    · Ago over 6 years ·
    10882294 10205687022244868 3677013657221205201 n

    Alice Gauguin

    • Tout à fait, une photo que j'avais prise et que j'ai retravaillé en numérique avec Paint Shop Pro (oups publicité pour la ville et le logiciel) ;-)

      · Ago over 6 years ·
      Yin   yang   2016

      Patrice Merelle

    • Héhé, j'y vis depuis deux ans, c'était facile

      · Ago over 6 years ·
      10882294 10205687022244868 3677013657221205201 n

      Alice Gauguin

  • Un poème d'une force contemplative extrême à mes yeux, bravo

    · Ago over 6 years ·
    B3

    janteloven-stephane-joye

    • Merci Stephane, j'ai attaché une forte importance aux textes en lui-même pour le subjectif, les sens profonds des mots qui doivent bouleverser le lecteur. Le faire réfléchir, se poser des questions sur la narration de ce poème...

      · Ago over 6 years ·
      Yin   yang   2016

      Patrice Merelle

  • Que quelqu'un t'entende Patrice!
    CDC

    · Ago over 6 years ·
    Yoda 24 04 09 002 92

    yoda

    • Merci fidèle Yoda, "mon destin telle est !"

      · Ago over 6 years ·
      Yin   yang   2016

      Patrice Merelle

Report this text