PETITE SŒUR

kephas

Origine.

Prends donc ces mots
Adoucis les de ton sourire
Réchauffe les contre ta peau
Ne les laisse pas dépérir.

Accueille donc ces mots
Ils sont des promesses de liberté
Des chants lègers d'oiseaux
Ils seront du miel à ton palais.

Il en va de nous comme du cœur
L'essentiel est invisible pour les yeux
Et ce qui nous divise, petite sœur
Nous unis dans le silence d'un aveu.

Ke. 

Report this text