Peut-être...

minuitxv

Pourtant il y avait matière.

La connaissance d'aujourd'hui est l'ignorance d'hier.

Il perçait les mystères avec délicatesse et élégance.

Mais la vie lui faisait mal, jalouse de sa facilité

Improvisant mille détours pour en arriver au même point final.

L'heure était subtilement tragique.

Un air scandait la sensation de sa vie à l'instant même.

Aucune image à mettre dessus. Un air, simplement. Grave et tortueux, lanscinant, qui creuse les sillons de l'âme comme l'eau.

Il ne l'avait pas choisie, elle s'était imposée.

Que serai-je alors ? Avait-il demandé.

Il tendit l'oreille mais la réponse ne viendrait pas de dehors.

Il plaça sa main sur son ventre.

Au creux, quelque part, un restant de flamme. 

En fermant les yeux il voyait mieux encore.

Un tout petit peu chaud dedans.

Il n'était pas trop tard.

Il ne pouvait plus parler. On n'interrompt pas la musique.

Spectateur magnétique

Il attirait à lui des forces identiques.

La table blanche serait bientôt recouverte d'une couche épaisse.

L'angoisse grandissait jusqu'à suffoquer.

Il se raccrochait aux notes qui s'envolaient. S'élançant sur une pour tomber sur la suivante, jusqu'à la chute du haut de la dernière. Il resta figé comme un arbre en hiver.

Tout autour le calme. Sa vie en photo noir et blanc d'une forêt sous la neige.

Au dos une adresse à moitié effacée. Les cimetières sont peuplés de secrets.

Il savait qu'avec un peu de patience et de savoir-faire, il pourrait les cueillir la nuit.

Emporter quelques volontaires dans ses poches vides, sous ses doigts fins et secs.

Comme eux, personne ne le savait.

Il avançait contre vents et marées sans savoir pourquoi ni comment il tenait sur ses pieds.

C'est qu'une force extérieure le guidait.

Puis il y eu un choc interne. Parfois les coups viennent d'ailleurs.

Il fallait qu'il suive sa petite voix. Il ne l'avait jamais vue et pourtant c'est elle qui menait la danse. Seul un fou.


Il intervint et m'intima de ne pas en dire plus.

Il dit qu'il s'adressera à vous le moment venu... Peut-être...

Report this text