Philosophie du 4 4

sigismond--tartampion

Quand j'étais gosse je croyais que le 4 4 était un jeu, au même titre que le Uno, le 6-qui-prend, le 8 américain.

Même s'ils ne requièrent qu'une stratégie sommaire, ces divertissements anodins désorientaient mon papa au plus haut point. Lorsqu'il lui arrivait de participer à nos parties, mon papa commençait par abattre ses cartes dans un ordre défiant toute logique puis, après un laps plus ou moins long, finissait par se figer dans une douloureuse attitude d'apoplectique, expirant un « Dieu que c'est compliqué, Dieu que c'est ennuyeux ! » avant de s'effondrer sur les piles patiemment amoncelées.

Quand on aura un 4 4, attends de voir le 4 4, on s'amuse autrement avec un 4 4, c'est quelque chose un 4 4, etc, on peut dire qu'il nous en a ressassé du 4 4, des jours et des jours.

Voilà pourquoi je croyais que le 4 4 était un jeu et le jour venu j'ai pu constater que c'était effectivement un jeu ou plutôt un jouet, un gros jouet à dompter la nature.

Fini la neurasthénie des soirées rances au coin d'une table, mon papa se refaisait une santé en se chauffant le sang au grand air. Lorsqu'il lui prenait de parfaire mon éducation, il m'empoignait de sa main gauche (la droite était prise par un litre de rhum) pour m'emmener tracer du pays.  

Avec un 4 4 pas de stratégie sommaire, ni même de stratégie du tout, on pouvait sortir du garage en tirant droit, monter les bordures, écraser les talus, ravager les plantations, au gré de ses inspirations les plus fantasques. Car mon papa n'était pas fin botaniste on l'aura compris.


Evidemment nous étions détestés du quartier. Celui que j'appelais « mon papa » était appelé par le voisinage « Le Connard », et moi-même, par conséquent, « Le Fils Du Connard ». A l'école, distante de 300m où il m'accompagnait en 4 4, à la place de « Le Fils Du Connard » je suis rapidement devenu « Le Connard » tout court, soit par association, confusion, raccourci ou facilité de langage. 

J'ai longtemps attribué ces surnoms non seulement à la jalousie (parce que nous avions un oncle haut placé au conseil général et pas eux, parce que nous profitions sans vergogne d'indulgences et pas eux, parce que nous avions un 4 4 et pas eux !) mais aussi à la bêtise et à l'inconséquence.

Car personne n'est moins un connard que celui qui possède un 4 4 et l'utilise comme mon papa, puisqu'en domptant la nature il affirme les conquêtes de la pensée sur l'élément, la supériorité de la technologie sur la chose brute. L'homme au 4 4 est un continuateur de la philosophie des lumières, il marque le monde de l'empreinte de sa main (de son pneu), il réalise la fière condition d'Homme dans toute sa grandeur. Sinon autant être une limace.


Pourtant une fêlure se fit en moi cet étrange soir où, ayant perdu les clés de la maison, j'ai patienté devant un parterre de végétations dévastées, le regard errant longuement dans les labyrinthiques sculptures de terre façonnées par les roues de notre engin. Je fus happé par cette minuscule tache de clarté, goutte d'eau que je vis luire puis couler comme une larme à mesure que le brin d'herbe qui la portait, et que l'on avait pu croire écrabouillé, lentement, obstinément, inévitablement, se redressait.

Mes repères se brouillaient : quid la fragilité de ce brin et de la force du 4 4 ? de la goutte de rosée qui coule et la goutte d'essuie-glace qui gicle ? du philosophe des lumières et du connard ?

Mon esprit aurait pu prendre un tour tout aussi labyrinthique que des striures Michelin mais ma capacité de résilience est forte et me voici à chanter des odes aux machines infernales.

Quant à mon papa il n'a pas vécu ce genre de traumatisme, il n'a jamais changé sa philosophie d'un iota, même après sa mort, même sans son 4 4, il continue à dompter la nature en bouffant la racine des pissenlits.

 

 

  • Un témoignage original dans sa forme et la conclusion est à la hauteur de l'ensemble, bravo

    · Ago 3 months ·
    W

    marielesmots

  • La philosophie du plus gros, du plus fort, n’est pas une philosophie, c’est un état, un fait, qu’on appelle la loi de la jungle quand aucune autre loi et pouvoir coercitif s’y oppose. En attendant joli texte !:o))

    · Ago 3 months ·
    Photo rv livre

    Hervé Lénervé

    • L'état de droit (et de devoirs on devrait dire) c'est bien. L'état de droit avec un oncle au conseil général, c'est mieux
      Merci de la lecture et du commentaire

      · Ago 3 months ·
      6322efe1b b81c 425c b4de 27b0ee39f913.2

      sigismond--tartampion

Report this text