Poésie en distance

daniel-m

Poème à quatre mains et à plus de 900 km ...


C'est par une paisible soirée, que nos mains ont dansé pour se retrouver.

 

Au détour d'un clavier sans vie, deux âmes éloignées se sont rencontrées.

 

Et je te lis, te devine, te sublime, les phrases deviennent pour nous, ineffables.

 

De la lumière d'un écran, jaillissent des mots, des paroles impalpables.

 

Déjà, ils bousculent tout, leurs habitudes et leurs goûts, dans une attirance incroyable.

 

 

 

Doucement leur intimité, virtuellement entrelacée, les fait tout deux vagabonder.

 

Au détour d'un clavier, interface épistolaire, des mains s'agitent dans un rite secret.

 

Leurs esprits s'unissent en une communion fébrile,  sans même se connaître, déjà ils s'apprécient.

 

Et du fond de leurs peurs, ils s'offrent leurs cœurs comme une amitié meurtrie.

 

Leurs âmes tourmentées, lentement, s'apprivoisent, partagent une confiance, une envie.

 

 

 

Sur une toile abstraite, des femmes, des hommes, se partagent, en quête de vérité.

 

Poursuivant une virtuelle amitié, ils se laissent tour à tour enrôler.

 

Merveilleuses rencontres, au-delà de la distance, de l'être ne subsiste que l'essentiel.

 

La pensée, à nouveau existe, entre nous elle persiste, infiniment plurielle.

 

Personne ne connaît personne, mais les mots font vibrer les mêmes consonnes, les mêmes voyelles.

 

 

 

Sur une même longueur d'ondes, résonne une fréquence, une certaine sincérité.

 

Au plus profond de soi on se découvre, on se reconnaît, nos vies se sont déshabillées.

 

Deux mains n'auraient pas suffit, pour rédiger ce singulier poème.

 

Ici point de vilains stratagèmes, on peut parler de tout ce que l'on aime.

 

Mais toi, ma troisième main, la cinquième strophe, il faudrait y songer tout de même ;o)

 

 

 

Dire que s'apprécier, sans apposer de frontières, ne serait ce pas une bonne idée ?

 

Et également ajouter que tout peut arriver, et qu'il ne faudrait surtout pas en douter.

 

Nous, sur ce modeste poème, simplement on vous embrasse.

 

Pour enfin,  nous alléger de tout ce qui cruellement nous embarrasse.

 

Les soucis de nos vies, ici, virtuellement on s'en débarrasse.

 

 

(2006)


"Je ne suis pas persuadé que ce genre d'histoire puisse encore se reproduire aujourd'hui, même sur la toile. Mais nous espérons qu'elle vous fera rêver :o)"

 

  • .....

    · Il y a environ 5 heures ·
    Mariage

    lydine

  • Je partage ce que tu écris et m'aperçois qu'il est possible de créer un semblant de lien, même virtuel.

    · Il y a 7 jours ·
    Coquelicots

    Sy Lou

    • Cela a été avant la "connexion" et les "réseaux sociaux". L'on prenait le temps de parler en distance et j'ai eu ce privilège de vivre une véritable histoire d'amour spirituelle qui m'avait, je l'avoue, énormément perturbé en son temps. C'est aujourd'hui impensable dans ce nouveau contexte "connecté". Il ne faut pas se mentir, des sites comme celui ci ou d'autres qui ont vu le jour au début d'Internet n'ont aucun avenir et je le regrette.

      · Il y a 7 jours ·
      Menu tete1

      daniel-m

  • C'est vraiment charmant!

    · Il y a 7 jours ·
    Coucou plage 300

    aile68

    • Oui, avec le recul je trouve aussi :o)

      · Il y a 7 jours ·
      Menu tete1

      daniel-m

  • Un pansement sur nos solitudes, ne serait-ce que quelques secondes...au détour d'un clavier.

    · Il y a 8 jours ·
    Louve blanche

    Louve

    • J'y ai cru il y a plus de dix ans de cela, à l'époque où le virtuel n'était pas encore vraiment virtuel. Aujourd'hui c'est calé et plus personne ne se prive. Merci pour ta lecture :o)

      · Il y a 7 jours ·
      Menu tete1

      daniel-m

Signaler ce texte