Pour ne pas t’oublier

David Ralin

Un ciel étoilé

Au parterre d'une ville éclairée

Des foyers illuminés à l'heure du coucher,

Des étoiles éteintes à jamais,

Se confondent à l'horizon

D'un nous en on,

Une croix plantée,

Pour ne pas t'oublier.

Une pluie fine au carreau

De mon sang cette eau,

Du lit au ruisseau,

Aux touches d'un piano

Balbutie des sons apeurés

Pour ne pas t'oublier.

Des yeux gris du noir au blanc

Aux bis vents en autant

De j'aime dans les champs,

Comme une fée aux ailes brisées

Germe comme une rose égarée

Sur une plage de galet

Pour ne pas t'oublier.

Aux flocons de neige

Qui balaient l'été en sommeil,

Des rêves ensablés de merveilles

En réveil d'un octobre rouge vermeille,

Sans pareil aux regrets

De ne pouvoir m'envoler,

Juste arrêter de respirer,

Au cruel d'une si belle

Pour ne pas t'oublier.

 

Juste te rejoindre à jamais…………….

Report this text