PROLOGUE

Clément Barthélémy

Au IXème siècle, l'Angleterre était divisée en quatre royaumes indépendants : la Northumbrie, l'Est-Anglie, le Wessex et la Mercie, ce dernier étant le plus vaste et le plus puissant. La majorité des personnes vivaient à la campagne bien que quelques grandes villes se soient bien développées comme York et Lundene (Londres).

A cette époque, les peuples scandinaves étaient fortement tributaires de la pêche au hareng, mais lorsque les ressources vinrent à manquer, les marins nordiques s'aventurèrent vers le sud et l'ouest de l'Europe. Ce n'est qu'à partir du XXème siècle qu'on qualifiera ces hommes de « vikings », du vieux norrois víkingr, signifiant « commerçant, guerrier explorateur, pillard, navigateur ».

Ainsi, développant des techniques de navigation leur permettant d'accéder à d'autres régions du monde, ces populations renforcèrent leurs liens commerciaux avec les pays d'Europe, ce qui leur permit d'amasser de l'or en quantité.

A la fin du VIIIème siècle, ces pillards du Nord attaquèrent plusieurs monastères chrétiens dans les îles britanniques, comme celui de Lindisfarne en 793, attaque dont nous gardons la trace. Ces édifices religieux étaient souvent isolés et constituaient des cibles non protégées pour des attaques.

L'historien britannique Peter Hunter Blair a fait remarquer que les vikings furent étonnés de trouver autant de communautés abritant une richesse considérable et dont les habitants ne portaient pas d'armes. Ces incursions dans les îles britanniques constituèrent le premier contact avec le christianisme pour la plupart des scandinaves. Ces attaques n'étaient donc pas anti-chrétiennes, les monastères constituant simplement des cibles faciles.

A partir de 865, les intentions des hommes du Nord changèrent. Ils ne voyaient plus l'Angleterre comme une simple contrée à piller, mais comme un lieu propice à l'établissement de colonies. Avec l'aide de son frère Ivar, Halfdan Ragnarson, fils du célèbre guerrier Ragnar Lodbrok, conquit la Northumbrie. Il deviendra plus tard roi de Lundene. Leur frère Ubba Ragnarson participa à la conquête de York, ville du Nord de la Mercie en 866. Les rois anglo-saxons capitulèrent vite et cédèrent leurs terres face aux demandes des hommes du Nord.

Le roi Aethelred de Wessex qui dirigeait le conflit contre les envahisseurs du nord mourut en 871, laissant le pouvoir à son frère Alfred, connu sous le nom d'Alfred le Grand. Après 875, les vikings continuèrent à conquérir les territoires de la Mercie et de l'Est-Anglie.

Almar Egilson, fils du scalde Egil Ragnvaldson aura la chance de combattre à travers l'Angleterre, parmi les plus grandes figures de son peuple au sein de la Grande Armée, dirigée par les fils de Ragnar Lothbrok.

Nous sommes en l'an 875 après J.C. près de York, au nord du Royaume de Mercie, au cœur de l'Angleterre anglo-saxonne.  

Report this text