Quand tu l'entends...

Marcus Volk

Petit texte défouloir

Quand tu l'entends...

Il te frôle
Hésite
Puis revient
Survole
Se pose
Attends

Ton souffle régulier le rassure
Le léger bruissement du drap aussi

Certainement

Il reprend sa route ou son vol c'est selon
Te tourne autour
Hésite
Sort son radar

Mais toujours silencieux

Toi tu dors
Du sommeil du juste pour cette nuit

Il fait chaud, et l'atmosphère est lourde
de sens ?
Qui sait...

Au second étage de cette bâtisse vieille de plus de 400 ans
Tu dors la fenêtre ouverte
Le vent léger qui accompagne la nuit te rassure
Tu aimes la nuit
La nuit où on ne reconnait rien
La nuit où toutes les odeurs s'exhalent

La nuit où les chasseurs sortent

Il te frôle
Hésite
Puis revient
Survole
Se pose
Et enfin se repait de ton énergie


Et quand enfin tu l'entends...
C'est trop tard !

Putain de moustique !

Signaler ce texte