Recherche(s)

marivaudelle

Autant que mon esprit
mon corps vous cherche...
Je ne connais pas la couleur de vos yeux
Quand ils chavirent sous le regard de l'amour.
Je ne sais rien de votre voix quand elle soupire
et me retient au bord du plaisir.
Je te veux en moi, comme une épée d'amour...
Que tu ne saches plus si c'est toi qui me transperces
Ou si ce sont mes mots qui me pénètrent...
Je veux tout retenir et tout te donner...
Comme si nous étions ensemble en amour tombés.
Mes perles de plaisir souffrent de ce désir.
Mes neurones bandent comme dans le plaisir.
Et mon corps te cherche...
Qu'attends-tu pour me saisir dans tes folies?
Autant que ma sensualité
Ma cérébralité vous appelle.
Je ne connais pas la vigueur de votre désir
Quand vous êtes en quête plaisir.
Je ne sais rien vraiment de la douceur de vos tétons
Quand une bouche affable leur donne mille frissons.
Autant que mon corps vous pleure,
Mon esprit se nourrit de votre érotisme
Que vous avez instillé malignement en mon moi profond.
La nuit comme le jour, mon mental bande comme mon bouton.
Le soir, excitée, comme au tout petit matin, encore alanguie,
Je me gave de vos lettres et bois vos folles envies.
Autant que ma bouche
Mon cul vous espère
C'est ce que me jure mon esprit.
Report this text