Recouvrance

Christian Lemoine

Comme le parfum alliciant d'un tiramisu aromatisé un peu trop fort d'amaretto, suivi au long d'un corridor aux murs de tapisseries feutrées. Comme le pétale vacillant d'une formelle ancolie que l'ombre naissante ne sait pas éteindre. Comme le délice errant d'une sympathie gelée dans le piège grisant d'une glace sans tain. Comme le souvenir... cette recouvrance opiniâtre qui ne voudra connaître ni aveu ni repentir.

Report this text