Rêve froid.

Christophe Hulé

Si Madame, les araignées soufflent. Sinon expliquez-moi comment elles feraient pour jouer de la trompette. Un peu d'jugeote!

Sur le parquet glissant

De la vieille mansarde,

Une fuite au plafond,

L'eau qui coule

Et qui fond,

Dans les ruelles froides

De mon lit en bataille.

Une araignée transie

Sur son fil se balance,

S'étire dans la nuit,

Et grelotte en silence.

Et son souffle dans l'ombre

Me chante une berceuse.

Report this text