Rosse

Christian Lemoine

Une bourrique hongre errait sa langueur dans une prairie chiche, bien loin de la figure glorieuse de l'étalon héros de courses légendaires. L'éleveur accoudé à la barrière dérivait sur ses pensées, emporté dans les souvenirs d'une époque où ses rêves de haute voltige tablaient sur des succès foudroyants, des victoires sans escarmouche et des coupes brillantes écrasant des étagères. Les rêves étaient restés sur les étagères demeurées vides, malgré les entraînements répétés, malgré les séances de kinésithérapie, les massages à onguent, jusqu'aux traitements inavouables à coups de demi-stéroïdes, si indétectables qu'il en fit breveter la recette et y gagna quelques subsides, que la vieille rosse aujourd'hui en retraite ne lui avait jamais apportés. Il lui conservait cependant une affection chargée de la nostalgie de tous les espoirs qui avaient couru sous ses sabots.

Report this text