Sans honte

anna_lise

presque avec plaisir

 Il y a quelques jours,

quelques heures,

Dans cette douceur,

De rêveries et,

Sous un ciel étoilé,

Je me suis allongée, pensant,

Rêvant à un futur …futur peut-être proche…

 J'imagine qu'il l'aura toujours à portée de main

Ni souple ni taquin, servant plutôt à corriger quelques fautes avérées !

Et les yeux vers les étoiles,  comme j'y pense !

Je l'imagine, je le tends vers une main qui saura si bien l'utiliser , délicatement dans sa paume, je le poserai en lui disant …

" J'ai tant envie de jouer, j'ai tellement confiance. "

Son manche en est-il doux ?

En sentirai-je les lanières m' effleurer ?

Des lanières de couleurs,

Comme pour apaiser mes pleurs

De désir(s) et non de peur.

En sentirai-je la caresse,

Ou, peut être, rêverai-je de m'en servir avec tendresse

Mais ce serait énorme maladresse

Pour apporter volupté.

Complice de ces jeux,

Il se reflétera dans mes yeux,

Je tendrai mes reins.

Quand de douceur,

Il en caressera le bas,

Offrant à ma moiteur,

Un bien joli combat !

Mais mon cul de petite indocile

Frémit déjà de l'imaginer dans la main

D'un bon Maître

Qui, à n'en pas douter, saura m'éduquer.

 

Report this text