Si encore

Alain Cattiaux


Baignant dans l'ignorance de mon manque d'oublis
Avec dans l'arrogance le regard du mépris
Comme si mon absence était un fruit béni
Tu croques ce silence qu'est devenue ma vie…

Si encore tu souffrais
Mais je t'ai vu sourire,
T'amuser et bien pire…
Je t'ai vu aimer.

Vautré dans l'allégeance des yeux d'un autre moi
Les dés d'une autre chance qui m'effacent de toi
Fumée mon apparence c'est quoi mon nom déjà
Je pars de ta démence qu'est devenue ma voie…

Si encore tu souffrais
Mais je t'ai vue rêver,
Espérer et bien pire...
Je t'ai vu aimer.

Éloigné, en deçà de tout ce qui m'unit
Au reste de tes pas qui résonnent la nuit
Quand tu serres ces bras qui volent mes envies
Qui miment nos ébats m'ignorant dans ce lui…

Si encore tu souffrais
Mais je t'ai vue donner,
Promettre et même pire…
Je t'ai vue m'oublier.

Signaler ce texte