SOLEIL

Hervé Lénervé

Soleil, je t’aime !

Virus ou pas, chaque matin,

Le soleil pare au turbin

Pas de grasse matinée,

Pour lui, on est en été

Levé tôt, couché tard

Il ne joue pas les lézards.

Mais qui le réchauffe, lui ?

Qui lui dit, je te remercie.

Merci pour tous tes soins.

Pour les poubelles et le pain.

Qui, qui, merci, merci,

Pour tous ces jours de vie !

Report this text