Tant que la guerre durera

Re Chab




La lumière tournoie autour des forêts,
mais ne m'atteint pas.
Le fleuve semble s'être arrêté dans sa course .
L'ombre avance comme une main
qui écarte les paroles et les pensées,
et tout est immobilisé.

J'ai dû me réfugier quelque part,
pour respirer vers l'aval ,
et chercher une île qui n'a pas encore basculé .

On ne peut pas faire comme
si hier n'avait pas existé   ;
        la plaie rougie des astres
        saignera encore ,
tant que la guerre durera .


RC

Signaler ce texte