T'écrire

unrienlabime

T'écrire 

Attends,

D'abord il faut que je soigne ma plume

Elle est souffreteuse et manque de vitamines 

Laisse moi la tremper dans le suc du désir 

Peut être qu'elle sera plus légère et plus poétique 

Laisse moi avant de tirer le moindre trait,

Imaginer ,

Imaginer,

D'abord,

Avant d'ècrire.

Imaginer,

Tes commissures,

Tes yeux plissés de bonheur,

Mes mains trop pleines de toi,

Et puis, 

Je t'ecrirai,

Je t'ècrirai, 

Des histoires aussi chaudes que le coeur de la terre

Et aussi improbables qu'une orangeraie d'Andalousie.

Je t'ècrirai,

Les soupirs des dieux qui n'en peuvent plus de nous

Et les rires des anges moqueurs

Je t'ècrirai avec des yeux  empourprès  de milliers de roses

Et une bouche qui ne dit mot, consent et bat de toutes ses artères. 

Je t'ecrirai,

Enfin,

Des années lumière de silence

Et des plaines lunes de pluies murmurèes.



 


Report this text